Établir une communauté grâce à la bonne bouffe à l’école communautaire Devonshire

Établir une communauté grâce à la bonne bouffe à l’école communautaire Devonshire

Stephen Skoutajan dirige un programme d’apprentissage axé sur l’alimentation depuis onze ans à l’école publique communautaire Devonshire. Il est un véritable pionnier de l’élaboration d’initiatives novatrices et inspirantes qui favorisent l’alimentation saine et les communautés durables, en plus d’être liées au programme scolaire. Stephen a également en tête une multitude d’idées qui pourraient tenir les écoles occupées pendant des années, qui n’attendent que le bon moment d’être mises en œuvre.

Dans la classe de Stephen, on priorise l’utilisation de l’alimentation pour bâtir des communautés fortes et bienveillantes. En offrant aux élèves des occasions, d’avoir des interactions positives avec leurs communautés les aide à se sentir bien encadrés et entourés. Stephen veut s’assurer que les « enfants quittent l’école en sachant qu’ils ont une place dans la communauté. » Il croit que cela est un élément important permettant d’assurer une bonne santé mentale qui perdure.

Dans sa volonté de vouloir promouvoir la bonne bouffe et les liens communautaires, il apporte sa classe de cinquième année en promenade dans leur quartier. Ils découvrent des entreprises locales et apprennent qui vit dans leur quartier. L’un des projets novateurs que mène Stephen, en collaboration avec Grandir bio, est une excursion autour du quartier qui culmine avec une visite au Marché Parkdale pour y faire des emplettes. Les élèves ont interrogé les différents vendeurs, leur posant une série de questions portant sur la provenance de la nourriture. Les élèves ont ensuite choisi des vendeurs agricoles locaux et ont fait des achats. De retour en classe, ils ont utilisé leurs légumes frais pour créer une délicieuse salsa aux tomates vertes et une énorme salade grecque, qu’ils ont ensuite partagée avec des élèves d’une école avoisinante, Connaught. Stephen dit que les parents étaient stupéfiés de voir leurs enfants si enthousiastes devant de la salade. Un parent a même dit « Wow, mon enfant ne mange jamais de salade. »

Cuisiner avec des ingrédients locaux est un autre élément que Stephen incorpore dans sa pédagogie communautaire. Que les aliments proviennent du jardin de Devonshire Itty Bitty Garden in the City qui a été construit avec l’aide de Grandir bio, le jardin vertical de leur classe ou d’une ferme locale, apprendre à cuisiner des mets santé est le fil conducteur commun à tous les projets de Devonshire. On apprend aux élèves comment nettoyer, couper, et cuisiner des ingrédients santé pour les transformer en mets délicieux et faciles à préparer, par exemple de la gaspacho. Ce sont des compétences que peu d’élèves apprennent à l’école élémentaire. Récemment, la classe a participé à un atelier, organisé par le centre alimentaire Parkdale Food Center, où ils ont appris à manier les couteaux. Selon Stephen, « Lorsque les enfants ont la chance de participer, l’alimentation est amusante et ne représente pas un problème ou un défi. »

Pendant plusieurs années, Stephen était le premier à lancer plusieurs des programmes liés à l’alimentation à l’école Devonshire, une école d’immersion française où chaque classe travaille seulement la moitié de la journée en anglais, l’autre moitié étant passée avec un enseignant en français. Cela limite donc le temps que Stephen peut passer à développer en profondeur ces initiatives. Toutefois, cette année, Jenny Dunlop s’est mise à enseigner l’immersion française à Devonshire et travaille avec enthousiasme avec Stephen sur des initiatives visant à enseigner aux élèves l’importance de la communauté et d’une saine alimentation. Non seulement cela leur permet de dévouer plus de temps à des projets plus complexes, mais Stephen admet qu’il est bon d’avoir une alliée.

Cette année, la classe de cinquième année de Stephen et Jenny participe au projet
communautaire Good Neighbourhood Project. Les élèves ont visité le Parkdale Food Center chaque mois pour participer à des ateliers, où ils en ont appris beaucoup sur des enjeux locaux comme l’itinérance et l’insécurité alimentaire. Les élèves ont également participé à des initiatives qui favorisent le changement, comme le projet-mijoteuse, qui distribue des mijoteuses à des gens dans le besoin. Au cours de ce projet, les élèves ont préparé des ingrédients secs pour des soupes à préparer dans la mijoteuse. Chaque élève a préparé huit paquets à distribuer, et un paquet à ramener à la maison. À travers ce projet, les élèves ont pu apprendre à faire partie d’une communauté et l’importance d’une alimentation saine.

Devonshire participe également au projet d’entreprise sociale Growing Futures Project du centre alimentaire Parkdale Food Center, axé sur une alimentation locale, fraîche et saine. Grâce au centre alimentaire, des entreprises locales sont jumelées à des écoles du voisinage afin de parrainer l’achat de jardins verticaux pour les classes. Devonshire est jumelée à la compagnie de café Happy Goat et CakeLab, qui a fourni deux jardins verticaux à l’école. Les élèves font pousser de la laitue, du basilic et d’autres légumes et herbes à feuilles vertes pendant l’hiver. La première récolte, l’année dernière, a été cueillie, pesée et emballée par les enfants et ensuite vendue aux parents et aux autres membres de la communauté. Soixante-dix pour cent des revenus ont été réinvestis dans le jardin scolaire extérieur et le programme de cuisine, et le reste a été distribué au centre alimentaire Parkdale. La deuxième récolte, cette année, sera vendue par l’entremise de Happy Goat, à leurs clients. Ce programme a permis aux élèves d’en apprendre sur les petites entreprises et la culture des aliments sains. Ils acquièrent de l’expérience en tant qu’entrepreneurs et ont la chance de redonner à leur communauté.

Stephen et Jenny croient qu’Ottawa a besoin de plus d’occasions pour créer des partenariats entre des enseignants, des membres de la communauté et des organisations pour partager des renseignements afin que plus d’élèves puissent s’initier à l’alphabétisation alimentaire et créer des liens avec leur communauté grâce à l’alimentation.

 

Texte : Allegra Newman

Photos : Stephen Skoutajan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *